Philippe Cote


Road to Nowhere
janvier 31, 2011, 11:49
Filed under: Agenda

 Par le réalisateur de Macadam à deux voies ( un de mes films préférés ), The shooting….Son nouveau film…

De Monte Hellman, 2010, couleur

11 février 2011  à  20h00 (121 mn) au Centre Pompidou  

Projection en avant-première du nouveau film de Monte Hellman, sélectionné en compétition à la Mostra de Venise en 2010, à l’occasion de la sortie du premier numéro de la revie « Capricci 2011 – Actualités critiques  » et de la publication d’un livre d’entretiens avec le cinéaste.

En présence de Monte Hellman

Publicités


Jacques Baratier
janvier 30, 2011, 11:21
Filed under: Agenda

du 9 au 28 Février à la Cinémathèque Française : ici

Calendrier des projections : ici

Télécharger le dossier de presse : dossierpresse



A venir…Ritwik Ghatak
janvier 30, 2011, 11:03
Filed under: Fleurs secrètes

Lire – ici

En attendant la rétrospective des films de cet immense cinéaste  prévue à la Cinémathèque Française prochainement, en Mai 2011….et  la parution d’un superbe ouvrage sur le cinéaste aux Editions L’Arachnéen  ( Editeur également de Fernand Deligny. Œuvres. )….

….pour l’édition du livre, on peut déjà trouver à s’enthousiasmer :

Présentation :

Extraits :

Sommaire :

Lire la suite



Les Hommes debout
janvier 30, 2011, 10:55
Filed under: Agenda

– 03/02/2011 – 20H00 – Cinéma La Clef – 34 Rue Daubenton, 75005 Paris



«L’Ange» de Patrick Bokanowski
janvier 30, 2011, 10:51
Filed under: Agenda

DIMANCHE 6 FEVRIER 20h30 à l’Eglise Saint-Merry

« Dans ce Breughel ou Bosch en redingote fin XIXe, des personnages à la Boltanski, infiniment attelés à des tâches apparemment anodines ou simplement absurdes, à la fois mobiles (par saccades grinçantes), et figés dans une sorte d’éternité infernale, se rencontrent dans les parties diverses d’un lieu insituable, autour, semble-t-il, d’un immense escalier expressionniste qui conduit, tout de même, à la lumineuse irradiation finale. Ce film a donné dans le monde entier une de leurs oeuvres cultes aux amateurs de cinéma-foudre, c’est-à-dire d’un cinéma qui envoûte et bouleverse au plus profond. » Dominique Noguez.

Scènes bibliques plutôt que filmiques, icônes visuelles plutôt que plans de caméra, cette oeuvre fascinante et obsessionnelle, est sans doute une des oeuvres majeures du cinéma expérimental, accompagné d’une bande-son réalisée par son épouse, Michèle Bokanowski.
////////////
Les rendez-vous contemporains de Saint-Merry
Eglise Saint-Merry
76, rue de la Verrerie / 75004 Paris
www.rendezvouscontemporains.com/



Qu’ils reposent en révolte (Des figures de guerre)
janvier 30, 2011, 10:47
Filed under: Agenda

De Sylvain George
France / doc. muet    2010    Noir et blanc   140 min   ( Vidéo )

4 Février 2011 – 20h30 au Forum des Images :( un état du monde…et du cinéma )

Ciné-concert d’Archie Shepp et ses musiciens

En présence du réalisateur et de Jean-Pierre Rehm (écrivain).

À la façon d’un ciné-tract alliant recherche formelle et engagement militant, Sylvain George explore les politiques migratoires en Europe et les mobilisations sociales. Ce film-essai poétique, politique et expérimental, est accompagné en live par le saxophoniste de jazz américain Archie Shepp et ses musiciens.



« Cinémas de traverse »….
janvier 28, 2011, 4:00
Filed under: Agenda

Un docu-voyage dans le monde expérimental

au Centre Beaubourg Paris – salle Cinéma 2 (niveau -1)

séance accompagnée par les auteurs, mercredi 16 février à 19h

Centre Georges Pompidou – Paris (métro Rambuteau)

« Cinémas de traverse »

de Michel Amarger et Frédérique Devaux – 2010 – (166′)

Scénario : Michel Amarger

Image : Frédéric Tabet

Montage : Frédérique Devaux

Production : Productions EDA / Corto Pacific

Ce documentaire en quatre temps, compose un parcours volontairement subjectif (ainsi qu’en atteste un journal de bord) dans l’univers du cinéma experimental. C’est une libre exploration des formes de cinéma alternatif à travers des rencontres sur quatre continents.

Des cinéastes réputés comme Jonas Mekas (USA), Peter Kubelka (Autriche), Boris Lehman (Belgique), Ahmed Zir (Algérie), Joseph Morder (France), Peter Tscherkassky (Autriche), Guy Sherwin (Grande Bretagne) en cotoient d’autres, moins connus mais tout aussi créatifs. Des solitaires comme des membres de collectifs.

Au terme du parcours, apparaît l’esquisse d’un film possible, une nouvelle étape à la découverte des Cinémas de traverse dont les contours ne connaissent aucune limite.

Lire la suite