Philippe Cote


John Gianvito, Vapor Trail (Clark)
février 27, 2011, 9:02
Filed under: Agenda

Cinémathèque Française

Vendredi 18 Mars 2011 – 19h30 – SALLE GEORGES FRANJU – VOSTF – Vidéo

Etats-Unis – 2010 – 264’

« Vapor Trail (Clark) est un essai documentaire explorant les circonstances de la contamination toxique autour d’une ancienne base militaire américaine aux Philippines, la Clark Air Base. C’est l’occasion d’une méditation sur l’amnésie historique, l’impunité coloniale, les conséquences d’un militarisme incontrôlé. Associant cinéma-vérité, entretiens avec les victimes philippines, leurs familles, des porte-paroles de la cause environnementale, des activistes communautaires, ainsi que des documents historiques relatifs à la guerre américanophilippine, des chansons engagées et des photographies de paysage, Vapor Trail (Clark) est une tentative d’élaborer une oeuvre susceptible de prendre la mesure d’une tragédie humaine et environnementale, et d’indiquer la complexité des réparations possibles. » (John Gianvito)

Publicités


Au fil de l’oubli
février 22, 2011, 11:08
Filed under: Mes films : projections

le 10/03/2011 à 20h00 – Lieu : La Clef – 34 rue Daubenton
75005 Paris

« Imprimer la forme à une durée, c’est l’exigence de la beauté mais aussi celle de la mémoire. Car ce qui est informe est insaisissable, immémorisable. » Milan Kundera, La Lenteur.

Un parcours au sein du catalogue du Collectif Jeune Cinéma interrogeant les rapports entre mémoire, récit et procédés cinématographiques.

PROGRAMME

Lire la suite



Docu-Club
février 22, 2011, 10:57
Filed under: Agenda

4, Place Paul Langevin – 93200 – SAINT DENIS – Mercredi 23 février 2011 à 20h

 L’université populaire de Saint-Denis, la Dionyversité ( voir lien ci-contre )

Au programme : Docuclub%202[1]

Lire la suite



CORUMBIARA
février 21, 2011, 9:51
Filed under: Agenda

 

 

 

 

Ciné-débat SurvivalMardi 1 Mars 2011 à 20 H

Un film de Vincent Carelli, Brésil, documentaire coul. 2009, 117’.
Prix du meilleur film, prix du meilleur réalisateur, prix du public au festival de Gramado 2009.

En présence de Tiago Pelado et Amandine Goisbault qui ont participé à la réalisation du film (sous réserve).

En 1985, l’indigéniste Marcelo Santos dénonce publiquement un massacre d’Indiens à Corumbiara, dans l’État de Rondônia, près de la frontière brésilienne avec la Bolivie. Vingt-quatre ans plus tard, la caméra de Vincent Carelli accompagne Marcelo Santos à la recherche des survivants. Mêlant images d’archives et témoignages contemporains, ce documentaire entreprend une enquête pour lever le voile sur un acte de barbarie qui a laissé ses responsables dans un état d’impunité la plus totale. Les images d’archives reviennent par flash-back sur les moments les plus cruciaux : scènes des premiers contacts, récits de ceux qui ont été impliqués dans cette affaire…

Cinéma La Clef
34 rue Daubenton
75005 Paris



Calle de la Pietà
février 19, 2011, 3:50
Filed under: Agenda

23/02/2011 18h30 Cinéma documentaire –

Ecole nationale supérieure des beaux-arts – 14 rue Bonaparte, 75006 Paris

projection suivie d’un débat avec les réalisateurs du film Calle de la Pietà : Karine de Villers et Mario Brenta
–> Salle de conférences
Atelier public proposé par Les Yeux de l’Ouïe

Article et entretien :



Soirée Scratch autour de Sarah Pucill
février 19, 2011, 1:12
Filed under: Agenda

En sa présence

Mardi 08 Mars 2011 à 20 H 30

Cinéma Action Christine
4, rue Christine
75006 Paris
FRANCE

Née en 1961, l’artiste britannique Sarah PUCILL développe depuis une vingtaine d’années un univers très personnel par le biais de la photographie. La majorité de ses films ont lieu dans le confinement de l’espace domestique, où la réalité de la maison devient le théâtre d’un royaume psychologique complexe. Son travail est fréquemment montré dans des musées ou des galeries et ses films ont obtenu de nombreux prix dans les festivals de premier ordre. En collaboration avec l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts (ENSBA), qui organise le même jour un programme à 17h autour des courts-métrages de Sarah PUCILL, cette séance sera l’occasion de découvrir une œuvre intime et singulière et de saluer l’édition DVD des films de la cinéaste par le LUX à Londres.

Les films :

Lire la suite



Dans la nuit de la Hammer
février 19, 2011, 10:48
Filed under: Agenda

Déja vu il y a quelques années au Centre Pompidou….c’était sublime ! mais cette fois ci c’est au Musée d’Orsay du 11 au 27 Mars

On peut lire l’excellent : lesfilmslibèrentlatête

Conférence : La hammer films ou la naissance de la cinéphilie fantastique par Nicolas Stanzick
Auteur de Dans les griffes de la Hammer, édition du Bord de l’eau
sam 19 mars 2011 – 18h00 – Musée d’Orsay-auditorium niveau -2

C’est en Angleterre, où le fantastique a toujours été un genre populaire, que les créatures et les monstres de la littérature du XIXe siècle vont renaître dans les années 1960, grâce à une firme cinématographique, la Hammer, qui en fera sa marque de fabrique.
Spécialisée dans les films à petit budget, la société de production Hammer Films imaginera en 1957 de ressusciter les monstres et créatures de ce que l’on appelle le fantastique gothique, en y ajoutant la couleur et une violence plus réaliste. Et c’est Terence Fisher qui sera l’artisan de ce renouveau. En 1957, son adaptation de Frankenstein, The Curse of Frankenstein, suivie du Cauchemar de Dracula l’année suivante, remportent un tel succès que l’on verra resurgir partout dans le monde diverses imitations qui contribueront à relancer la mode.
Avec les productions de la Hammer, c’est tout un XIXe siècle romantique, magique, occultiste qui ressuscite avec les romans de Mary Shelley et de Bram Stocker, d’Arthur Conan Doyle et de Robert Louis Stevenson.
« La Hammer Touch, c’est un joyeux mélange libertaire et populaire, adepte d’un fantastique sexué où l’hémoglobine coule à flot, et qui réunissait une secte de fervents amateurs autour d’une mythique salle parisienne, le Midi-Minuit. »

Les séances :

Lire la suite