Philippe Cote


Camera Britannica
avril 27, 2012, 12:13
Filed under: Agenda

Du 2 au 30 Mai à Beaubourg

Détail des séances : lien

Considérer le cinéma comme un territoire de transit à l’aune d’une scène artistique géographiquement localisée mais culturellement éclatée, est l’enjeu de ce cycle consacré au cinéma britannique actuel. En partant du principe qu’il puisse exister une double généalogie, ce programme de films et vidéos propose la mise en perspective d’un héritage artistique partagé entre théâtralité et mélancolie, contemplation et destruction, nostalgie et invention. C’est à ces points de glissement et de rupture que se joue un rapport à l’histoire et à la tradition, à la culture et au politique, difficile, ambivalent et qui devient dans l’élaboration d’un langage visuel, une pratique de contestation partagée entre un désir d’émancipation et l’espoir d’un retour.

Toutes les séances

Mercredi 2 Mai 2012
19:30 Camera Britannica 1
Entre archive et mise en scène, fiction et réalité, le film réactualise le passé tout en retournant le sens des événements. Tandis qu’Amalia Pica transforme la symbolique du geste de l’au revoir en célébration, Duncan Campbell dresse le portrait de l’utopiste John DeLorean et de sa voiture, échec industriel et icône cinématographique.
Mercredi 9 Mai 2012
19:30 Camera Britannica 2
Le cinéma de paysage contemporain est lui-même la traduction moderniste, formelle et impressionniste, d’un héritage dixneuviémiste décomposé au profit d’un engagement politique envers le monde, l’histoire, la réalité, la nature. Ici, le retournement théâtral prend forme dans la destruction, la réduction, la magie et le feu.
Mercredi 16 Mai 2012
19:30 Camera Britannica 3
Le cinéma, dans sa dimension impressionniste et poétique, opère comme un révélateur des phénomènes lumineux. A l’image de l’âne filmé par Oliver Bancroft, l’enregistrement des apparitions et les sujets fantomatiques auxquels il se réfère, sont la mise en perspective de sa propre disparition. A l’image de celles de Latham, de Smith ou de Castells-Matutano il est dialectique et apparaît, de toutes manières, comme le lieu de la contingence.
Mercredi 23 Mai 2012
19:30 Camera Britannica 4
Figure majeure du cinéma noir au Royaume-Unis, le Black Audio Film Collective (John Akomfrah, Reece Auguiste, Edward George, Lina Gopaul, Avril Johnson, David Lawson et Trevor Mathison) s’est formé à Londres dans le quartier de Hackney en 1982. Le groupe a pris part au débat politique abordant la question de la représentation, des identités et des médias, poursuivant la constitution du patrimoine social, historique et culturel noir au Royaume-Uni.
Mercredi 30 Mai 2012
19:30 Camera Britannica 5
La question des identités est au cœur de la complexité des rapports sociaux. Les phénomènes de transformation qui résultent du changement et des mouvements humains ou idéologiques, construisent une communauté hybride, des identités multiples. Les processus de transformation s’apparentent souvent à des processus de révolutions – industrielles ou sociales, culturelles, individuelles ou collectives – agissant le plus souvent en interaction.


Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :