Philippe Cote


Novembre – Festivals de documentaires
octobre 31, 2014, 4:27
Filed under: Agenda

Novembre c’est le mois du film documentaire – Deux festivals à suivre :

Festival Les Ecrans documentaires débute le 4 Novembre à Arcueil : ici
Festival international du cinéma Ethnographique Jean Rouch débute également le 4 Novembre  :

 

A Noter un cycle documentaire à partir du 7 Novembre – Lettres d’un temps de guerre au Centre Pompidou : c’est

Publicités


Fleurs secrètes
octobre 31, 2014, 9:24
Filed under: Fleurs secrètes

Quelques beaux et rares films :

Coeur Fidèle de Jean Epstein –

Chanson d’Armor de Jean Epstein

Amir Naderi voir ici

Le coureur de Amir Naderi – Bonne qualité mais en plusieurs parties

ou là  ( liste des quinze parties )

L’eau, le vent, la terre de Amir Naderi – Très mauvaise qualité mais c’est celle qui semble circuler ( j’ai la même téléchargé il y a quelques années )

Stavros Tornes – Beaucoup d’entrées sur le site, utiliser le moteur de recherche

Balamos de Stavros Tornes

ici

Duvidha de Mani Kaul – Découverte de ce cinéaste – Epure et sens du cadre – Peu diffusé, le cinéaste avait fait l’objet d’une rétrospective à Nantes : ici



« U COMME URBANISME »
octobre 31, 2014, 8:57
Filed under: Agenda

MERCREDI 5 NOVEMBRE 2014 à 19 H 30

À LA GAÎTÉ LYRIQUE
3 bis rue Papin – 75003 Paris

Pour la 21ème lettre de son abécédaire, MOVING_IMAGE interroge les notions d’espace public et d’urbanisme. Avec des films et vidéos de Ferhat Özgür, Jakob Gautel, Guillaume Linard-Osorio, Filipa César, Romana Schmalisch et Jean-Luc Vilmouth.
L’urbanisme modèle nos circulations quotidiennes, inscrit dans l’espace et l’agencement des matériaux les idéologies ou les utopies les plus diverses. Comment les images en mouvement interrogent-elles aujourd’hui l’urbanisme.

ŒUVRES PROJETÉES

Ferhat Özgür : I can sing | Vidéo,, 7′, Turquie, 2008
Jakob Gautel : Ville nouvelle? | Documentaire exp ., 23’13 », Allemagne / France, 2010
Guillaume Linard-Osorio : Os candagos | Vidéo, 8’10 », France, 2010
Filipa César : Porto, 1975 | Documentaire, 10’, Portugal, 2010
Romana Schmalisch : Weg zum Klub | Vidéo, 11′, Allemagne, 2007
Jean-Luc Vilmouth : White Building | Documentaire exp., 25’, France / Cambodge, 2005

En présence de Jakob Gautel, Guillaume Linard-Osorio et Jean-Luc Vilmouth

Ferhat Özgür filme une femme sur fond de bâtiments en construction, une Anatolienne voilée qui chante une complainte. Cinquante ans après un film de commande réalisé sur le nouveau quartier des Buis, Jakob Gautel a réalisé un « film-miroir », projeté en vis-à-vis du premier, opposant aux images anciennes des vues du quartier d’aujourd’hui, barres délabrées ou vouées à la démolition. Guillaume Linard-Osorio questionne l’histoire des utopies urbaines, en mettant en perspective les images d’un film d’aventure, « L’Homme de Rio » de Philippe de Broca réalisé en 1963, dont certaines séquences ont été tournées dans Brasilia alors en chantier, avec l’histoire de ses ouvriers bâtisseurs, privés de la possibilité d’une ascension sociale car relégués aux franges de la ville. Filipa César traverse en plans séquences le quartier « Bouça », issu d’un projet de logements sociaux conçu par l’architecte Álvaro Siza en 1973. Les travaux, arrêtés juste après le putsch de 1975, ont repris en 1999 et ont été terminés en 2006. Romana Schmalisch rapproche par collage des bâtiments soviétiques des années 1920 et des films de la fin des années 1930. Elle confronte le début de l’avant-garde aux plans mégalomanes staliniens. Invité à Phnom-Penh, Jean-Luc Vilmouth a été saisi par l’existence d’un bâtiment qu’un assistant de Le Corbusier, l’architecte cambodgien Vann Molyvann, a construit dans les années soixante sur le modèle utopique de la Cité radieuse. Les habitants se sont installés dans ce bâtiment, bien qu’inachevé, et l’ont transformé. La vie a repris le dessus, comme les usages locaux.



The Yvonne Rainer Project. De la chorégraphie au cinéma
octobre 30, 2014, 6:04
Filed under: Agenda

du 04 novembre au 30 novembre 2014 à la Galerie du Jeu de Paume ( 1 Place de la Concorde Paris 8 ème )

Télécharger le programme : Yvonne Rainer

Le cycle de cinéma « The Yvonne Rainer Project. De la chorégraphie au cinéma » vise à montrer le rayonnement de cette artiste américaine tant à travers ses propres réalisations que ses liens avec les artistes de son temps, John Cage, Andy Warhol, Vito Acconci, Richard Serra et les oeuvres d’une plus jeune génération tels Anri Sala, Natacha Nisic, Yael Bartana…

Reconnue pour sa contribution à l’histoire de la nouvelle danse autant que pour sa trajectoire de cinéaste expérimentale, Yvonne Rainer, née en 1934 à San Francisco, est indéniablement liée aux avant-gardes des années 1960 et 1970. Son œuvre explore l’équilibre entre la vie privée et la sphère publique, de même que les questions de genre, de relations humaines et de performance.

Le cycle présenté au Jeu de Paume fait partie d’un vaste projet dédié à Yvonne Rainer, qui est présenté à Paris cet automne. Celui-ci comprend également l’exposition « Lives of Performers » au Centre d’art de la Ferme du Buisson et le colloque « Nexus Rainer » au Palais de Tokyo.

Lire la suite



Ajantrik de Ritwik Ghatak
octobre 28, 2014, 7:09
Filed under: Fleurs secrètes

du Ritwik Ghatak – En plus sous titré

Pas mal d’entrées sur ce blog, étant un grand admirateur de ce cinéaste



« Cinémas de libération, luttes et rêves d’émancipation(s) populaire(s). »
octobre 28, 2014, 5:56
Filed under: Agenda

Samedi 08/11/2014 – 16h00 à 18h00
L’ÉCRAN Cinéma de la Ville de Saint-Denis
14, passage de l’Aqueduc
93200 Saint-Denis

Programmation et rencontre avec Olivier Hadouchi « Cinémas de libération, luttes et rêves d’émancipation(s) populaire(s). » qui se tiendra le 8 nov. de 16H à 18H au Cinéma l’Écran de Saint Denis dans le cadre de Populaire, Populaire #3. et Site :

Cet évènement est accessible gratuitement dans la limite des places disponibles et sur réservation uniquement via cette interface en ligne : ici  ( précision : aucune donnée personnelle ne sera stockée, diffusée ou utilisée ultérieurement )

Une sélection de films à la fois critiques et inventifs formellement, liés aux luttes d’indépendance et de libération du tiers-monde.

Des documentaires, de vigoureux pamphlets ou des essais critiques tournés par des cinéastes solidaires de ces luttes, tels que Cécile Decugis ou Santiago Álvarez, accompagnés de films surprises. Que reste-t-il de ces aspirations populaires à un grand changement, de ces rêves flamboyants d’émancipation humaine à l’échelle internationale ?



Quelques photogrammes
octobre 28, 2014, 10:35
Filed under: Mes films : photogrammes

de mon dernier film ( en cours )

photo1 Lire la suite