Philippe Cote


Syrie: Voyage dans la mémoire, Our Terrible Country
mars 9, 2015, 10:13
Filed under: Agenda

Mercredi 11 mars, salle de conférences, Palais des Études – ENSBA – 14 rue Bonaparte – Paris 6 ème

deux films syriens, un même écrivain, Yassin El Haj Saleh, d’un film à l’autre, à dix ans d’intervalle :

18h, « Voyage dans la mémoire » (Syrie), 48’, 2006, de Hala Mohammad, en sa présence

Les trois héros du film, l’écrivain Yassin El Haj Saleh, le poète Faraj Berekdar et le dramaturge et metteur en scène Ghassan Jebai, des amis syriens, prisonniers d’opinion, ont été privés de liberté pendant de longues années, dans l’obscurité de la prison de Palmyre, en Syrie. Pour la première fois depuis leur libération, ils refont la route vers cette prison qui les a vus tant souffrir, comme pour se délivrer d’un lourd fardeau. Nous sommes en 2006, bien avant la révolution syrienne. À ce moment-là, un documentaire syrien n’avait encore jamais touché ce tabou qu’est la prison et les prisonniers d’opinion.

19h30, « Our terrible country », de 2014, 84’, de Mohammad AliAtassi & Ziad Homsi

Ziad Homsi, jeune photographe dont c’est le premier film les fractures de la Syrie à travers le destin de Yassin Haj Saleh, écrivain et dissident qui a passé16 ans de sa vie dans les geôles d’Assad père, et de celui de Ziad Homsi lui-même, et leur rencontre. Après le portrait au long cours d’un théologien (Waiting for Abu Zaid, FID 2010) Ali Atassi poursuit face à l’urgence son exploration des lignes de tension contemporaines à travers de grandes figures en lutte. Yassin Haj Saleh avait décidé de rester, pour vivre et partager, pour témoigner. Mais il a fallu néanmoins partir de Damas, ville devenue invivable pour Douma, champ de ruine. Puis ce sera une traversée du pays direction Raqqa, la ville de son enfance. Un périple marqué d’arrestations (de sa femme, de Ziad) qui se terminera par un exil à Istanbul.Mais autant que les effets de la guerre, les cinéastes s’attachent à son empreinte sur ceux qui luttent, leur détermination comme leurs déchirements, sans renoncer aux complexités des positions de chacun, leurs doutes et leurs espoirs. (NF) Grand Prix de la Compétition internationale FID Marseille 2014 http://www.fidmarseille.org

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :