Philippe Cote


VINCENT DIEUTRE VOYAGE EN ITALIE
juin 7, 2015, 8:30
Filed under: Agenda

Au Forum des Images

Déambulant sur les terres de Pasolini et de Rossellini, le réalisateur de Rome désolée poursuit sa quête ardente des lucioles qui éclairent le monde. En inlassable voyageur pénétré d’Histoire, d’histoires d’amour et de désamour.

Rossellini en tête (Viaggio in Italia), Didi-Huberman en poche (La Survivance des lucioles) et Pasolini explorant la « post-Histoire » en mémoire, Vincent Dieutre retourne en Italie pour deux films qui sont autant d’exercices d’admiration, de déambulations mélancoliques, d’actes de résistance.

Résistance au Château des mensonges berlusconien, à cette « post-Histoire » dénoncée par Pasolini. À Palerme avec le théâtre des pupi (Orlando Ferito), à Naples avec Ingrid Bergman (Voyage en Post-Histoire), Dieutre est le conteur d’une histoire en mouvement. Le contemplateur d’une résistance des corps à « l’inquiétude installée au coeur des choses ». L’artisan d’un cinéma propre à ranimer les lucioles.

Annick Peigné-Giuly (Documentaire sur grand écran)

MAR 09 JUIN 2015 À 19:00

Viaggio nella dopo-storia de Vincent Dieutre

Premiere française en presence du realisateur
Documentaire l France l Vostf l 2015
81 min l Noir et blanc l Vidéo

Hanté par Rossellini et le Voyage en Italie qu’il a vu enfant, un cinéaste se rend à Naples pour y préparer son Exercice d’Admiration. Loin du remake, un autre film se dessine peu à peu, entre crise des déchets et mariage gay, fiction et documentaire. Film présenté au Forum de la Berlinale 2015.

MAR 09 JUIN 2015 À 21:00

Orlando ferito de Vincent Dieutre

Avant-première en présence du réalisateur et Georges Didi-Huberman, philosophe et historien de l’art français
Documentaire l France l vostf l 2013
121 min l Couleur l Cinéma Numérique 2K

Dans un petit théâtre de Palerme, les marionnettes (pupi) se lamentent sur leur sort. Le récit intime se colore peu à peu de sexe et de sang, et les clichés se rebellent : Mafia omniprésente, homosexualité refoulée et culte de la mort engendrent paradoxalement des poches tenaces de résistance à l’Empire.

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :