Philippe Cote


Cinémas de Traverse
février 3, 2016, 7:04
Filed under: Agenda

Vendredi 19 février à 20h00

La Clef
34, rue Daubenton, 75005 Paris

Dans le cadre de l’édition dvd de Cinémas de Traverse de Frédérique Devaux & Michel Amarger, le Collectif Jeune Cinéma s’associe à Re:voir et aux productions EDA pour organiser un moment d’échanges autour d’images choisies du film avec ses auteurs.

Cinémas de Traverse est un journal réalisé entre 2005 et 2009 sur quatre continents. C’est un voyage subjectif à travers le démarches et les procédures expérimentales pour montrer l’amplitude de ces recherches et rendre hommage à des réalisateurs qui participent à l’histoire du cinéma : Jonas Mekas (USA), Peter Kubelka (Autriche), Boris Lehman (Belgique), Joseph Morder (France), Peter Tscherkassky (Autriche), Guy Sherwin (UK) parmi d’autres. Ces chemins de traverse nous conduisent à des lieux de production et des réseaux de distribution créés spécifiquement pour les films expérimentaux.

Rencontre avec les réalisateurs et pot offert à l’issue de la projection.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –



Cinéma documentaire, l’homme dans l’objectif de la caméra
février 3, 2016, 12:05
Filed under: Agenda

Samedi 6 février 2016 (10h30-13h30) Musée de l’Homme – Auditorium Jean Rouch

A l’occasion de la réouverture du Musée de l’Homme, après une importante rénovation, le Comité du film ethnographique organise en partenariat avec la Direction de l’image et de l’audiovisuel de l’EHESS un séminaire qui se veut un rendez-vous mensuel, de janvier à juin, consacré au cinéma documentaire sur l’homme à travers son histoire et son actualité.
Séminaire du samedi matin : Cinéma documentaire, l’homme dans l’objectif de la caméra
Dates: 9 janvier, 6 février, 19 mars, 2 avril, 14 mai, 4 juin

« Lettres filmées d’Algérie (1955-1962). Des soldats à la caméra »

Dialogue avec Jean-Pierre Bertin-Maghit mené par Jean Paul Colleyn, spécialiste d’anthropologie visuelle, directeur de recherche à l’EHESS et Isabelle Veyrat-Masson, directrice de recherche au CNRS, directrice du Laboratoire Communication et Politique (Irisso-Dauphine/ PSL), qui s’est principalement intéressée aux formes de mémoires collectives.
Projections de films réalisés par des soldats français pendant la guerre d’Algérie.

Dans son dernier livre, Lettres filmées d’Algérie (1955-1962). Des soldats à la caméra (Editions du Nouveau Monde, 2015), Jean-Pierre BERTIN-MAGHIT, professeur en études cinématographiques à l’université de Paris III Sorbonne nouvelle, analyse un corpus de 72 films tournés entre 1955 et 1962 par des soldats pendant la guerre d’Algérie. Il fonde son travail sur une trentaine d’entretiens avec certains de ces cinéastes qu’il a retrouvés. Le livre comprend un cahier photos et est accompagné d’un DVD et d’annexes importantes.
Que révèlent ces films tournés en pleine guerre par de les jeunes soldats plongés dans un pays dont parfois ils ignoraient tout ? En sortant ces films de l’oubli et en menant une enquête de micro-histoire, Bertin-Maghit apporte un éclairage nouveau sur une guerre coloniale qui a déchiré à la fois la France et l’Algérie.

Comité du film ethnographique