Philippe Cote


Le silence dans le cinéma et dans la photographie: étranges paysages et sobres décors
février 4, 2016, 8:26
Filed under: Agenda

au Monte en l’air! – Librairie Le Monte-en-l’air
2, Rue de la mare, 75020 Paris
Métro: Ménilmontant

Samedi 6 Février à 18 H

PUNTO DE FUGA est heureux d’annoncer son nouvel événement autour du livre de photographie le Samedi 6 février à la Librairie Le Monte-en-l’air. Le temps d’une soirée, trois éditeurs internationaux viendront présenter un livre de leur catalogue sur le thème du paysage. Ces rencontres, au delà d’affiner, d’enrichir, de recomposer notre vision de la photographie, seront l’occasion d’interroger la manière dont l’alliance entre la photographie et le graphisme peuvent révéler un paysage pluriel, plus descriptif et plus nuancé. Dans tous ces livres, un éventail de formes, territoires, couleurs, détails se réfléchissant entre eux à l’infini, donnent du relief à toutes ces pages et bouleversent notre champ de vision.

Une étrange certitude:

Cette fois-ci nous avons trouvé une bonne raison pour réunir les éditeurs et les cinéastes, qui est l’envie de faire l’expérience du silence, avec eux. Les trois oeuvres dont nous avons choisi de parler, Missing Buildings, In silence et Grossraum (Borders of Europe) ont en commun cette approche au silence dans la composition et dans la lecture qu’ils font de la photographie de paysage. Mais quelle est cette expérience du regard? Comment la saisir?

Dans tous ces projets, au même titre que dans la musique (on pense à la composition de John Cage 4’33”), le silence révèle une texture, des formes, des couleurs au moment de l’observation de ces paysages urbains.

Au cinéma Lonnie van Brummelen a aussi abordé la question des paysages sonores et celle du silence avec la même intensité et la même pertinence que la photographie. Son oeuvre a su intégrer le silence à une trylogie de films dans le but de mieux dessiner la frontières de l’Europe et et faire le portrait de ceux qui la traversent.

On observe les films et les pages, en silence, avec une étrange certitude, comme un enfant qui regarde la danse des formes dans un Kaléidoscope…

Une sélection de livres et de films:

Tom & Beth Atkinson,
Missing Buildings,
Hwæt Books
2015
96 pages
24,5 x 28,5 cm
ISBN: 978-0-9933505-0-4

Gilbert Fastenaekens,
In Silence,
ARP2
2015
224 pages
22 x 28 cm
ISBN: 978-2-87572-010-8

Lonnie van Brummelen,
Grossraum (Borders of Europe)
Prix de Rome 2005
35mm film / Colour / Silent / 35 min.

***

Suite à nos réflexions sur le paysage en photographie, nous aurons aussi le plaisir d’accueillir le projet The Lonely Road de John Ross, né d’une étroite collaboration avec The Lonely Road Foundation, une association sud africaine défendant la cause des orphelins et enfants défavorisés de certaines communautés d’Afrique du Sud. John Ross nous livre ici un portrait poétique et subjectif de neuf familles soumises à des conditions de vies précaires. La photographie est pour l’auteur un moyen d’exprimer la solitude et le désarroi qu’il ressent pendant son immersion dans la communauté.

John Ross,
The Lonely Road,
Browns Editions
2003
120 pages
2,17 x 2,90 cm
ISBN 9780956532466ÉV

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :