Philippe Cote


« Q COMME QUANTITÉ »
mars 30, 2014, 10:46
Filed under: Agenda

MERCREDI 2 AVRIL, 19H30
« Q COMME QUANTITÉ »
DANS LE CADRE DE MOVING_IMAGE

Pour la 17ème lettre de son abécédaire, MOVING_IMAGE propose de découvrir 6 films et vidéos rares autour de la notion de quantité. Séries, démultiplications, proliférations infinies et dispositifs monumentaux ont en commun cette idée que quelque chose excède et déborde notre perception. Une quantité sans mesure possible. Avec des films et vidéos de Brenda Grell, Marco Brambilla, Vera Brueckner, Jan Ijäs, Christoph Oertli et Gaëlle Boucand.

À LA GAÎTÉ LYRIQUE
3 bis rue Papin – 75003 Paris

ŒUVRES PROJETÉES
Brenda Grell : Levitated Mass | Vidéo, hdv, 6’30’’, USA, 2012
Marco Brambilla : Civilization (MEGAPLEX) | Vidéo, hdv, 3’22’’, Italie/USA, 2008
Vera Brueckner : What Happens When the Heart Just Stops | Documentaire, 16mm, 11’31’’, Allemagne, 2013
Jan Ijäs : Two Islands | Film exp., 16mm, 5’58’’, Finlande/USA, 2012
Christoph Oertli : Monsieur René | Vidéo, hdv, 11’11’’, Suisse/Belgique, 2012
Gaëlle Boucand : JJA | Documentaire, hdv, 51’30’’, France/Suisse, 2012

Brenda Grell observe le transport d’un rocher de 340 tonnes destiné à une installation de l’artiste Michael Heizer au Musée d’art contemporain de Los Angeles. L’objet monumental devient un prisme révélateur de l’environnement urbain, scénarise les espaces traversés. “Civilization” de Marco Brambilla décrit un voyage de l’enfer au paradis à travers le langage du cinéma contemporain. 300 séquences de films mises en boucle constituant une fresque infinie monumentale. Vera Brueckner visite silencieusement le muséum d’histoire naturelle de Munich, explore les collections du musée comme autant de séries, saisissant des instants où la vie et la mort jouent une partie extraordinaire. Jan Ijäs filme deux friches de la ville de New York, à Staten Island et à Hart Island. L’une est une décharge publique actuellement fermée, jadis la plus grande au monde ; l’autre, encore en usage, est un cimetière pour les corps non identifiés. La caméra de Christoph Oertli explore un appartement submergé par des objets, traverse un monde matériel quasi surréaliste. Les différentes pièces révèlent la présence d’une personne immobile, séparée de la vie et de l’extérieur par une prolifération d’objets. Gaëlle Boucand filme un homme de 85 ans, isolé dans sa luxueuse ! propriété, qui raconte l’histoire de sa réussite économique et les raisons de son exil en Suisse. Les multiples différends qui l’opposent à des personnes plus ou moins proches scandent son récit, qui se déploie en alternance d’un jour à l’autre, d’un bout à l’autre de sa résidence.

Publicités


MASTER CLASS RAYMONDE CARASCO REGIS HEBRAUD
mars 30, 2014, 6:41
Filed under: Fleurs secrètes

Revivre la master class Raymonde Carasco Régis Hébraud au Festival du Réel dans le cadre de la très belle rétrospective qui leur était consacrée ( )

site des auteurs : site

Captation Lionel Soukaz :



Archives Getaway
mars 28, 2014, 7:18
Filed under: Agenda

Site :

TROISIEMES RENCONTRES – BIDONVILLES
Les troisièmes rencontres des Archives auront lieu
samedi 29 mars 2014 à partir de 15h
à la Maison Ouverte

17, rue Hoche à Montreuil (93) – M° Mairie de Montreuil

PROGRAMME : 15h – accueil – 15h30 – regards sur les bidonvilles – regards croisés sur le bidonville des portugais à Massy dans les années 70 et les bidonvilles actuels, présentation d’un film en cours par José Vieira – 18H30 – pause – des choses à manger – 20H – gestion des bidonvilles – luttes de l’intérieur et intervention de l’extérieur – 22H30 – FIN

Ces nouvelles rencontres se veulent un moment de partage et d’élaboration ouvert à tous, autour d’un chantier archivistique mené par le groupe de travail « bidonvilles ». Ce chantier prend pour point de départ des fragments de film de bidonvilles de la banlieue parisienne, tournés à l’aube des années 70, dont certains ont été projetés le 11 novembre 2013 lors des deuxièmes rencontres qui portaient sur le cinéma militant. Ce moment sera l’occasion de partager et réflechir à la fois en partant des matériaux qui entourent ces rushes, et plus généralement autour de la question des bidonvilles. Dans cette perspective, le groupe bidonvilles cherche des matériaux notamment autour des luttes qui ont traversé ces zones.

 



TABLE RONDE CRITIKAT – LE CINÉ-ŒIL AU SERVICE D’UNE ANTHROPOLOGIE UTOPIQUE
mars 25, 2014, 7:49
Filed under: Mes films : projections

Dans le cadre du festival du Réel – Centre Pompidou

TABLE RONDE CRITIKAT – LE CINÉ-ŒIL AU SERVICE D’UNE ANTHROPOLOGIE UTOPIQUE
150 min
Samedi 29 Mars 12H00 Petite Salle

Quelle forme cinématographique est à même de restituer la rencontre entre les hommes et la caméra ? Cette table ronde abordera avec des cinéastes intégrant des questions ethnographiques les pistes ouvertes par Jean Rouch, qu’elles soient prolongées ou contredites.

Avec Stéphane Batut, Philippe Cote, Régis Hébraud et Xiaolu Guo (cinéastes)
Animée par Alice Leroy et Raphaëlle Pireyre (Critikat)



RENCONTRE AVEC WANG BING
mars 25, 2014, 2:24
Filed under: Agenda

RENCONTRE AVEC WANG BING jeudi 27 mars, Salle A 116, 14h-16h animée par R. Dereux, est l’occasion de revenir avec Wang Bing sur sa pratique artistique de cinéaste, mais aussi de créateur d’installations et de photographies.

La traduction sera assurée par Cheng Xiaoxing. Coordination: Wang Qianru.

Paris 8, 2 rue de la Liberté, à la sortie du métro st Denis université, bât A.



Projection Hors les murs du Cinéma du Réel
mars 24, 2014, 10:29
Filed under: Agenda

Mercredi 26 mars à 18h, salle de conférences de l’Ensba -14, rue Bonaparte Paris 06

Projection Hors les murs du Cinéma du Réel << Iranien >>, 105′, 2014, de
Mehran Tamadon, suivie d’un débat avec le réalisateur.
Le cinéaste, Iranien athée qui vit en France, invite trois religieux à
s’installer dans sa maison de famille. Son but : que le fonctionnement de la
pièce commune puisse ébaucher les règles d’un vivre-ensemble.
(Charlotte Garson)
Ce film raconte mes tentatives de dialogue avec les défenseurs du régime
iranien. Pendant trois ans j’ai cherché à les convaincre de venir vivre deux
jours avec moi dans une maison pour leur poser une question fondamentale à mes
yeux : comment faire concrètement pour vivre ensemble ? Comment partager
l’espace public iranien pour qu’il appartienne autant aux athées comme moi
qu’aux religieux qui ont le monopole du pouvoir ? (Mehran Tamadon)

En partenariat avec : le Cinéma du réel, la Bpi et la Mairie de Paris. Action
financée par la Mairie de Paris.
http://www.cinemadureel.org, du 20 au 30 mars au Centre Pompidou



Les paysages fantômes ( Annonce )
mars 20, 2014, 2:12
Filed under: Agenda

Projections, performances et rencontres
Du 29 mars au 14 avril 2014
Espace Khiasma • MK2 Beaubourg • Magic Cinéma

///


Espaces invisibles et accidentels qui se nichent dans la contre-forme des
continents et les marges de l’Histoire dominante, les paysages fantômes
surgissent comme des projections indésirables. Films oubliés ou pas encore
advenus, autant de voix qui cherchent à prendre corps dans le présent en
le bouleversant. Entretenant l’énergie de «Possessions», qui a envahit Paris
et sa banlieue un mois durant à l’automne dernier, ce nouveau cycle célèbre
un cinéma des apparitions, de l’image et de la voix.
L’occasion pour La Fabrique Phantom, nouvelle plate-forme incubée par Khiasma
et dédiée aux nouvelles formes cinématographiques et aux artistes qui les portent,
de donner à voir l’étendue de ses chantiers et de son catalogue.
En espérant partager avec vous ces quelques voyages en terre inconnue.

Réservez vos places dès maintenant !

Télécharger le programme complet en pdf

 

Lire la suite