Philippe Cote


New York Portrait, Chapters I-III
décembre 26, 2014, 4:23
Filed under: Fleurs secrètes

de Peter Hutton

Pour d’autres liens autour de Peter Hutton, utiliser le moteur de recherche du blog – De nombreux articles ont été mis en ligne sur le blog

Publicités


Mes trois derniers films
décembre 20, 2014, 11:58
Filed under: Mes films

Andalousie de Philippe Cote
France/2013-2014/24’/Super 8 et Mini dv
Avec Violeta Salvatierra

A l’origine, il y avait les mots que tu m’as écrits pour initier les images à faire, loin d’ici, seul, là-bas à Séville et en Andalousie.
Les impressions de ce film sont issues de plusieurs séjours en Andalousie entre 2007 et 2013, conservant le désir de cette démarche initiale. En 2010, je réalisais 19, Espiritù Santo, Andalousie clôt ce projet.

Le film :
Mot de passe : andalousie

Ganesh de Philippe Cote
France/2015/15’/Super 8

Chaque année, la communauté tamoule originaire d’Inde du sud et du Sri Lanka se réunit pour fêter le Dieu Ganesh
Il y a plus de dix ans, à cette occasion, je réalisais mes premières pellicules Super 8…j’ai longtemps laissé de côté ces images espérant un jour les compléter, ce qui fut fait plusieurs années après, par deux séjours de un mois en Inde, notamment à Chennaï en Inde du Sud et par un nouveau tournage lors de la dernière fête Ganesh en Septembre dernier- Le film est une description de gestes, de corps dansants, de présences enregistrés lors de cette fête, traversée de réminiscences de mes séjours effectués en inde.

Le film :
Mot de passe : ganesh

Histoire de la nuit de Philippe Cote
France/2015/17’/Super 8

Déambulation nocturne et onirique,filmée dans plusieurs villes du Sud de l’Europe : Portugal, Espagne, Italie et Grèce
Partant d’un motif plastique, le film développe peu à peu un registre plus métaphorique
Le titre est un hommage au film de Clemens Klopfenstein dont le film est visible

Le film :
Mot de passe : nuit



Jacques Perconte ( la suite )
décembre 19, 2014, 10:39
Filed under: Agenda

Cinémathèque Française

Site cycle :

Vendredi 23 Janvier 2015 – 19h30

En présence de Jacques Perconte, Bidhan Jacobs et Jean-Benoît Dunkel
France – 55’
JACQUES PERCONTE 3

Performance de Jean-Benoît Dunkel

EARLY ABSTRACTIONS DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/2002/5’/NUMÉRIQUE

Suivi de

UAOEN DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/2003/EXTRAIT 29’/NUMÉRIQUE

Suivi de

L DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/2014/16’/NUMÉRIQUE

Vendredi 23 Janvier 2015 – 21h45

En présence de Jacques Perconte, Robert Cahen et Bidhan Jacobs
France – 71’
JACQUES PERCONTE 4

Avec Robert Cahen

ARTMATIC DE ROBERT CAHEN
FRANCE/1980/4’/VIDÉO

Suivi de

NCORPS (CORPS NUMÉRIQUES) DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/1998//EXTRAIT 5’/VIDÉO

Suivi de

ELLIPSE DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/2002/EXTRAIT 5’/NUMÉRIQUE

Suivi de

SUR LE QUAI DE ROBERT CAHEN
FRANCE/1978/10’/VIDÉO

Suivi de

PAUILLAC-MARGAUX DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/2008/10’/NUMÉRIQUE

Suivi de

LE PASSAGE DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/2009/6’/NUMÉRIQUE

Suivi de

TRAVERSES DE ROBERT CAHEN
FRANCE/2002/EXTRAIT 5’/NUMÉRIQUE

Suivi de

PLURIELLES DE ROBERT CAHEN
FRANCE/1971/EXTRAIT 5’/BANDE AUDIO

Suivi de

CHUVA DE JACQUES PERCONTE
FRANCE/2012/8’/NUMÉRIQUE

Suivi de

LE CERCLE DE ROBERT CAHEN
FRANCE/2005/13’/VIDÉO



Gunvor Nelson – Mondes enfouis
décembre 19, 2014, 10:30
Filed under: Agenda

Mercredi 21 janvier 2015, à 19h00 – Centre Pompidou, Paris

D’origine Suédoise, la cinéaste Gunvor Nelson réalise ses premiers films à la fin des années 1960 à San Francisco. Figure marquante de la communauté expérimentale sur la côte ouest américaine, Gunvor Nelson développe une œuvre cinématographique où se mêlent à la nature inquiétante des personnages et à la poésie des ses mondes inventés – Fog Pumas (1967) ou encore My Name is Oona (1968) – les engagements de la réalisatrice au sein d’une scène artistique essentiellement masculine, Schmeerguntz (1966). Installée en Suède depuis le milieu des années 1990, Gunvor Nelson explore à travers ses films, vidéos, peintures et installations, le paysage suédois qu’elle métamorphose dans Light Years (1987) en un lieu d’apparitions poétiques. Séance introduite par Julie Savelli (Maitre de conférences cinéma – Université Montpellier 3)

Gunvor Nelson & Dorothy Wiley, Schmeerguntz, 1966, 16mm, nb, son, 15’
Gunvor Nelson & Dorothy Wiley, Fog Pumas, 1967, 16mm, coul, son, 25’
Gunvor Nelson, My Name is Oona, 1969, 16mm, nb, son, 10’
Gunvor Neslon, Light Years, 1987, 16mm, coul, son, 28’



Hommage à Maria Klonaris
décembre 19, 2014, 10:28
Filed under: Agenda

Mercredi 14 janvier 2015, à 19h00 – Centre Pompidou, Paris

th

Disparue il y a un an, Maria Klonaris laisse derrière elle une œuvre profondément marquée par la force de ses engagements artistiques et féministes. Avec sa co-auteure Katerina Thomadaki, elles n’ont cessé d’explorer, à travers leurs films, performances corporelles, installations et œuvres multimédia, l’identité du corps féminin et l’arbitraire du genre. Présentés lors de cette séance en hommage à l’artiste, la vidéo Pulsar (2001) et le film Selva. Un portrait de Parvaneh Navaï (1981-83) illustrent le parcours singulier de leur « cinéma corporel » qui a marqué durablement la scène expérimentale. Séance présentée par Katerina Thomadaki.

Maria Klonaris & Katerina Thomadaki, Pulsar, 2001, vidéo, coul, son, 14’
Maria Klonaris & Katerina Thomadaki, Selva. Un portrait de Parvaneh Navaï, 1983, Super 8 (transféré sur 35mm), coul, son, 70’



FLOTTEMENTS : ECLATS – IMAGE D’IMAGE – L’ÉNIGME DU QUOTIDIEN
décembre 15, 2014, 11:53
Filed under: Agenda

Rappel de la séance du Mardi 16 Décembre :



Jacques Perconte
décembre 13, 2014, 9:19
Filed under: Agenda

à la Cinémathèque Française

Du 19 décembre 2014 au 6 février 2015
Toutes les séances en présence de
Jacques Perconte, Bidhan Jacobs et Nicole Brenez

1 ère séance : vendredi 19 décembre

soleil n°1
vendredi 19 décembre à 19h30
projection & performance
TIMECODE
AVEC MIKE FIGGIS
En présence de Mike Figgis, Alessandro De Francesco
Rencontre exceptionnelle entre deux artistes qui s’affranchissent du code, que ce dernier marque le temps sur
les images et le son, détermine une application pour terminal mobile, ou, plus largement, façonne les instructions véhiculées par les industries techniques. Jacques Perconte et Mike Figgis instruisent les dernières technologies numériques de grande consommation pour déterminer de nouvelles formes narratives et temporelles.
Tous deux grands musiciens, leur session sera un duo pour Vine et DV…
⦿ Vine journal F1, J. Perconte, France, 2014, 9′
⦿ Timecode, M. Figgis, USA, 2000, performance, 98′

n°2
vendredi 19 décembre à 21h45
projections
PREMONITIONS
AVEC LEIGHTON PIERCE

L’œuvre du célèbre artiste américain et directeur du CalArts, Leighton Pierce, et celle de Jacques Perconte s’articulent autour de deux paramètres classiques de l’abstraction, la lumière et le temps. Comme préalable à chacun de leurs films, la sensibilité perceptive des artistes transforme le phénomène lumineux en sentiments et émotions esthétiques, la détection technologique devant alors se subordonner à leurs impressions. Le temps est quant à lui non-linéaire : ils exploitent le numérique pour littéralement représenter le temps plissé qui tisse nos existences.
⦿ Folded Time, Take 17, L. Pierce, USA, 2000, 1’21 »
⦿ The Back Steps, L. Pierce, USA, 2001, 5’30 »
⦿ Le Soleil de Patiras, J. Perconte, France, 2007, 3’16 »
⦿ My Person in the Water, L. Pierce, USA, 2006, 5’30 »
⦿ Funchal (Madeira), J. Perconte, France, 2013, muet, 5′
⦿ Retrograde Premonitions, L. Pierce, USA, 2010, 5′
⦿ Impressions, J. Perconte, France, 2011, 30’17 »
⦿ M, J Perconte, France, 2014, 34′
⦿ White Ash, L. Pierce, USA, 2013, 30′